Un adolescent sur quatre et un adolescent sur dix utilisent du tabac aux États-Unis.

Les chercheurs ont examiné plus de 46 000 personnes et ont constaté que 28% des adultes américains utilisent actuellement une certaine forme de tabac, alors que 9% des adolescents ont déclaré qu'ils utilisaient du tabac le mois précédent.

Les produits du tabac comprenaient des cigarettes, des cigares, des petits cigares, des cigares filtrants, du tabac à pipe, des narguilés, des sacs snus et d'autres types de tabac sans fumée.

Encore plus inquiétant, 40 p. 100 des consommateurs de tabac passent à plus d'un produit; Les cigarettes et les cigarettes électroniques étaient la combinaison la plus commune, ont indiqué les chercheurs.

"Nous savons avec certitude que fumer des cigarettes est incroyablement nocif", a déclaré l'enquêteur principal Andrew Hyland, directeur du comportement du département de santé au Roswell Park Cancer Institute à Buffalo, New York.

"Le fait de fumer des cigarettes est responsable de 480 000 décès aux États-Unis chaque année, mais laisser des cigarettes entraîne rapidement une amélioration de la santé", a-t-il déclaré.

Selon l'étude, le fait de fumer des cigarettes est encore la forme la plus courante de tabagisme, a déclaré M. Hyland.

Les cigarettes électroniques étaient derrière seulement des cigarettes en popularité chez les adolescents et les adultes, et le fait de fumer des narguilés était très populaire chez les jeunes de 18 à 24 ans, at-il ajouté.

Chez les adultes, 23 pour cent des cigarettes fumées et 7 pour cent de ces fumeurs utilisaient également des cigarettes électroniques. Chez les enfants de 12 à 17 ans, légèrement plus de 13% ont fumé des cigarettes régulières, alors que 11% utilisaient également des cigarettes électroniques, ont révélé les chercheurs.

"Une autre découverte surprenante était qu'environ 4 utilisateurs sur 10 sur tabac adolescent et adolescent déclarent utiliser deux ou plusieurs produits du tabac", a déclaré Hyland.

Ces statistiques servent à identifier les zones où une réglementation supplémentaire en matière de tabac peut être nécessaire, a-t-il déclaré.

Le rapport apparaît dans le numéro du 26 janvier du New England Journal of Medicine.

Cette étude souligne l'importance de la mise en œuvre intégrale de la Loi sur le contrôle du tabac, a déclaré Erika Sward, vice-présidente adjointe de plaidoyer national à l'American Lung Association.

"La loi donne spécifiquement à la FDA la tâche d'observer l'usage du tabac et si certains produits ou actions des entreprises pourraient amener les gens à passer à un autre produit au lieu de quitter ou non", a-t-il déclaré. "Ces résultats mettent en question tout impact positif que les cigarettes électroniques pourraient avoir sur la santé publique", a déclaré Sward.

L'association des poumons craint que les gens utilisent les cigarettes et les cigarettes électroniques, at-il ajouté.

"Nous reconnaissons que, à bien des égards, au moins pour les grandes entreprises de tabac, les cigarettes électroniques sont un moyen pour les gens de continuer à utiliser leur« poule d'oeufs d'or », qui sont des cigarettes régulières», a déclaré Sward. "C'est une autre façon d'empêcher les fumeurs de mettre fin à leur dépendance au tabac pour toujours".

Gregory Conley, président de l'American Vaping Association, a déclaré que ces résultats étaient disponibles depuis 2 ans ou plus, mais l'UU de l'US Food and Drug Administration (FDA). Le prend très calmement quand il s'agit de mener à bien sa mission de réglementation des produits du tabac, y compris les cigarettes électroniques.


Article par HealthDay, traduit par HiDoctor
SOURCES: Andrew Hyland, Ph.D., président, département de la santé, Roswell Park Cancer Institute, Buffalo, N.Y .; Gregory Conley, président, American Vaping Association; Erika Sward, vice-présidente adjointe, défenseur national, American Lung Association; 26 janvier 2017, New England Journal of Medicine

No comments:

Post a Comment